Lisez belge… : Tutti Cadaveri d’Eric Brogniet

Tutti Cadaveri d’Eric Brogniet fait partie de ces œuvres qui ne peuvent que résonner dans ce qu’il reste de mémoire collective. Le texte est court, dense, puissant. L’auteur y mêle le poème et le récit et cette matière en fusion est dédiée à la catastrophe minière du Bois du Cazier, survenue le 8 août 1956.

De ces 262 mineurs descendus dans les Enfers du Pays Noir, il ne reste que le souvenir de 262 personnes asphyxiées et brûlées, de 262 cadavres belges (flamands et wallons), italiens, polonais, grecs, etc.

De ces bras débarqués en gare de Charleroi « avec leur seule valise ficelée sur quelques effets personnels », de ces hommes, de ces pères de famille, de ces enfants, ont été retrouvés des habits qui « se balançaient au plafond de la salle dite des « pendus » et des photos, parfois.

« & l’on peut voir la photo de ces hommes dont les deux plus jeunes avaient 14 ans et la plupart entre vingt et trente ans dans une petite salle du Bois du Cazier que l’on a transformée en mémorial derrière le puits de descente par lequel ils se sont engouffrés par un jour clair & beau & chaud de l’été de 1956 ».

Après les horreurs de la guerre, c’était alors le temps de la reconstruction, des accords marchands, de la production et des petits arrangements.

En 1956, « les exploitants savent qu’elle n’en a plus pour longtemps à produire le précieux combustible ». À leurs yeux, il n’était donc plus nécessaire d’investir dans l’équipement et les procédures de sécurité, avec les conséquences que l’on connaît. Rien que du tragiquement classique. C’était avant que le grisou ne s’en mêle…

À ce jour, Eric Brogniet a publié une vingtaine de recueils de poésie et a été élu en 2010 à l’Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique.

Tutti Cadaveri est édité chez L’Arbre à paroles en version bilingue français-italien. Le texte a été traduit par Rio Di Maria et Cristiana Panella. La couverture est illustrée par le peintre Daniel Pelletti.

L.S.

Eric BROGNIET, Tutti Cadaveri , Editions l’Arbre à paroles, 2017

Publicités

Full Kids : et nous, et nous, et nous…

Le réseau des bibliothèques Ville de Soignies/Concorde Asbl y sera
et vous proposera de tester ses « grands » jeux.
Ceux-ci peuvent être empruntés au prix de 2€/pièce à la ludothèque Sacajoujou
pour une durée de 15 jours.

Règlement Général sur la Protection des Données

Ce 25 mai 2018, le Règlement Général sur la Protection des Données personnelles (RGPD) est entré en application dans toute l’Europe.

Son objectif est de protéger vos données personnelles, c’est-à-dire toutes les informations qui permettent de vous identifier.

Nous vous adressons ce message car nous avons le plaisir de vous compter parmi les abonnés du blog de notre Réseau de bibliothèques Ville de Soignies/ Concorde Asbl. Chaque article que nous publions ici vous parvient donc automatiquement.

En vous abonnant, vous nous avez communiqué votre adresse e-mail. Soucieux de protéger vos données personnelles, le Réseau des bibliothèques Ville de Soignies/Concorde Asbl s’engage à ce que celles-ci restent confidentielles et à usage interne exclusivement. Elles ne seront ni prêtées, ni louées, ni données, ni a fortiori vendues.

Nous appliquions déjà ces règles par le passé.

Néanmoins, vous gardez toujours un droit de regard sur vos coordonnées et êtes en conséquence en droit de vous désabonner de ce blog. 

Nous restons bien entendu à votre disposition pour tout complément d’information (bibliotheque@soignies.be) et vous souhaitons de belles lectures et de nombreuses découvertes. 

L’équipe du réseau des bibliothèques Ville de Soignies/Concorde Asbl

 

Soirée-jeux : encore quelques places à prendre

Chers Lecteurs,

Il reste quelques places pour notre soirée-jeux qui aura lieu demain (jeudi 31/05), de 18h30 à 20h30.

Réservez sans plus tarder !

Convivialité garantie ! 100% satisfaction joueurs !
 
Inscription obligatoire au 067 33 30 22 ou ludothequesacajoujou@gmail.com

Rendez-vous à la ludothèque communale Sacajoujou
(1er étage de la piscine communale, boulevard Roosevelt 24/b à Soignies).