Venez sans faute(s) : une dictée pour la semaine du commerce équitable

Dictée du samedi 7 octobre – Soignies

À l’initiative du réseau des bibliothèques Ville de Soignies/Concorde Asbl, une quarantaine de valeureux participants se sont réunis à l’hôtel de Ville pour participer à la dictée préparée et lue par Bruno Dewaele. Originaire d’Hazebrouck, ville française jumelée avec Soignies, B. Dewaele est champion du monde d’orthographe. La thématique de la dictée était le commerce équitable.

Le reportage d’Antenne Centre Télévision :
https://www.antennecentre.tv/www/soignies_dict_e_pour_la_semaine_du_commerce_quitable-89731-999-226.html

La dictée : Quand le commerce change de registre…

Quoi qu’en pense plus d’un, on n’interrogera jamais assez l’étymologie ! L’eussions-nous fait davantage, nous nous serions vu confirmer la légitimité du commerce équitable, ce noble dessein dont la cité sonégienne, à l’instar de la Belgique tout entière, s’est obligeamment faite le héraut. Si, en effet, le commerce a toujours eu partie liée avec le négoce, voire avec le trafic, n’ayons garde de nous accommoder de cette vision éminemment réductrice et terre à terre : il ne sied point que nous oubliions, quand à dire vrai cette acception eût peu ou prou vieilli, que le mot s’est longtemps appliqué à des relations autrement désintéressées, visant moins le profit que le développement de relations pérennes entre les hommes. Ne dit-on pas de quelqu’un d’accort qu’il est d’un commerce agréable ? Songeons aussi au commerce charnel, lequel, pour n’être en rien l’apanage des péripatéticiennes, n’implique qu’exceptionnellement un règlement en espèces sonnantes et trébuchantes !

Le moyen de résister, du coup, à ces photophores colorés, à ces boucles d’oreilles de nacre, à ces pochettes demi-lune qu’ont sélectionnés et fait venir pour nous de bonnes gens qui se disent obnubilés par la dignité de ceux qui les fabriquent ? de marchander son écot à une entreprise censée sanctuariser une enfance corvéable à merci, mieux répartir des subsides arbitrairement alloués et rétablir l’équilibre entre deux hémisphères très inégalement pourvus ?

On en viendrait presque à regretter que, sur ce modèle ô combien exaltant, ne s’échafaudât pas incontinent une « grammaire équitable » ! N’entendons pas par là, tire-au-flanc que nous sommes tous, débarrassée de ses bizarreries et incongruités : ce sont ces dernières qui font le sel de notre idiome et, pour la bonne cause, nous réunissent céans ! Mais une grammaire à laquelle chacun puisse être efficacement formé afin que tous soient égaux devant la langue. Celle-ci n’a-t-elle pas été de tout temps la plus précieuse des monnaies d’échange ?

La meilleure performance a été réalisée par le Français Julien Soulié, avec une faute !

Bruno Dewaele avec, à sa gauche, le vainqueur Julien Soulié

Publicités

Salle comble pour le conte musical Goutte d’Oh!

Salle comble encore une fois à la MJ de Neufvilles ce samedi 11 février pour la représentation contée « Goutte d’Oh ! ».

Les deux artistes, Isabelle Colassin accompagnée par les mélodies fluides de Samir Barris, nous ont présenté l’histoire d’une petite goutte d’eau qui se sentait terriblement informe, insipide et instable… « Notre gouttelette découvre, au fur et à mesure de ses pérégrinations, et des notes de Samir Barris, qu’elle n’est finalement pas si inutile que cela, qu’elle pourrait même être terriblement poétique… Elle passe de l’état d’eau à la forme de nuage, pour retomber en pluie et finir sous la forme de bulle joyeuse et éclatante, terriblement utile et indispensable à autrui. »

Ce conte adapté pour les tout-petits a su conquérir le public qui, à l’issue du spectacle, n’a pas manqué de goûter aux délicieuses crêpes et gaufres préparées par le personnel de la bibliothèque. Rendez-vous l’année prochaine pour de nouvelles aventures !

D.S.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Stage d’anglais à la ludothèque

logo_ludotheque_2015

Durant ce mois de juillet, le Quinquet Asbl de Soignies a organisé un stage d’anglais d’une semaine avec des ados de 14 ans. La Ludothèque a eu le plaisir d’accueillir ceux-ci une matinée.

Tous ont joué en anglais, encadrés par Roland (animateur Quinquet), Eddy (ludothécaire) et Yvette. Nous remercions plus particulièrement cette dernière pour son investissement dans cette activité. Fidèle participante des matinées Ludoseniors et parfaite bilingue, elle a accompagné les jeunes de « main de ludothécaire » dans leur découverte de nouveaux jeux.

Logo_quinquet

reseau_des_bibliotheque_logo